La création
C’est au Mali, au festival de danse contemporaine (2008)  « Danse Bamako danse », que les 2 chorégraphes Norma Claire et Hélène Taddei-Lawson se rencontrent. Leurs premiers  échanges s’appuient sur un double intérêt artistique et humain.

Leurs deux compagnies se retrouvent pour ce projet chorégraphique, autour de la complexité  identitaire et des liens et particularités de deux régions isolées géographiquement de la métropole : la Corse, territoire insulaire méditerranéen et la Guyane, enclave française sur le continent sud américain. Elles s’appuient pour cela sur la source féminine avec 4 danseuses de Corse et Guyane.

Ce projet suscité par l’envie des deux chorégraphes de créer et danser ensemble s’est élaboré autour de trois problématiques fondamentales de leurs territoires respectifs : la formation, la création et la diffusion.

La création interprétée dans un premier temps par 2 jeunes danseuses corses : Davia Benedetti et Saveria Tomasi et 2 jeunes danseurs guyanaises : Legnimaud Zouzoua et Thelma Désiré s’inspire des lieux d’origine et des expériences de chacun.

Des textes forts et engagés de Léon Gontran Damas et de Jérôme Ferrari ont été extraits des œuvres des deux auteurs guyanais et corse comme matériel d’inspiration et de création.

@ Ronan Liétar

« Difficultés d'affirmation d'identités particulières fondées sur la reconnaissance ou non reconnaissance ?
Confronter les chaos, les violences,
Souffrances d’identité … objet de la souffrance
Confronter des spécificités insulaires et amazoniennes
Parole de territoire …
Qu’est ce que le territoire ?
Nourrir une terre vierge qu'il faut cultiver pour la faire renaître.
Dire l’errance !
Les corps des femmes se confrontent, se lient,
Paroles de l’attache, de l’ancrage, et le désir de partir
La nostalgie est là et ailleurs…
Elles font  surface,  replongent, ressortent les têtes,
A la recherche d'un ailleurs pour bâtir un outre-monde  avec  ces  particularités identitaires. »

Trois mouvements pour cette pièce chorégraphique

1)Souffrance : ne pas pouvoir dire! où se trouve mon territoire? Terre insulaire, terre amazonienne, terres de vie. 
2)D’ou vient ce malaise identitaire? Chaos, violence, confrontation de d’êtres de même culture, de 2 cultures, errance.
3)Construire l’outre-monde, vivre intensément  de ces existences


Musique
Travail de recherche  sur la musique Corse, Guyanaise, et des autres territoires « outre mer »
Arrangement musical à partir de musiques traditionnelles 


Scénographie 
Territoire redessiné par des robes d’origine Corse et Guyanaise et d’ailleurs, d’aujourd’hui et d’avant… disposées pour restructurer, redessiner l’espace scénique.
Le travail de création musicale et vidéo viendra également revisiter l’écriture chorégraphique (chants polyphoniques, percussions traditionnelles, images et paroles des interprètes).


Distribution

Création chorégraphiqu
e
 : Norma Claire & Hélène Taddei Lawson
Interprètes 2012
 : Davia Benedetti, Thelma Désiré, Saveria Tomasi, Legnimaud Zouzoua
Interprètes 2013:  Jean-Baptiste Bartoli, Alex Benth, Davia Benedetti, Legnimaud Zouzoua
Costumes : Norma Claire et Erick Plaza Cochet
Création lumière : Erick Plaza Cochet
Création sonore: Tommy Lawson