Biographie

Chorégraphe et professeur internationalNorma Claire propose un art résolument multiculturel, au confluent de son origine guyanaise, de ses racines africaines et de la culture occidentale dans laquelle elle a grandi. 
De cette multiplicité découle une danse métisse, fluide et expressive. Pour elle, la culture créole, du fait de sa mosaïque, est une spécificité qu’elle raconte et exprime à travers son œuvre chorégraphique. 

De 1976 à 1992, Norma Claire travaille avec les ballets nationaux au Sénégal, au Mali, en Guinée. elle participe à des ateliers de danse contemporaine avec Christine Bastion, Pierre Doussaint, se forme et collabore plusieurs années avec Elsa Wolliaston. 

Elle crée sa compagnie en 1992. Sa démarche s’inscrit dans un processus d’ouverture culturelle et affirme une identité créole prenant sa source dans la gestuelle africaine tout en développant un langage contemporain. En tant qu’artiste et Guyanaise, Norma Claire soulève dans ses œuvres chorégraphiques et actions artistiques les questions de l’identité, de la créolité, et des métissages. 

Depuis 1998, Norma Claire mène en Guyane, des projets importants: actions de sensibilisation à la danse hip hop et afro-contemporaine dans les quartiers et dans le milieu scolaire (ateliers et créations formes légères), crée Danser la ville (nouveau concept danse, musique, patrimoine et création lumière de Patrick Rimoux), et le festival de danse contemporaine les «Rencontres de danses métisses". Elle est honorée " Chevalier des arts et des lettres " par Mr le Ministre de la culture Frédéric Mitterand en septembre 2010 et a reçu le prix National de l’Agence pour l’Education par le sport en février 2010, pour son action menée pour le développement de la danse en Guyane auprès des jeunes guyanais.